Connectez-vous

Société

Agriculture : Le Bénin prêt pour la mise en œuvre des engagements de Malabo

Le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (Maep) sous l’égide de son directeur de cabinet, Bonaventure Kouakannou a organisé un atelier de validation politique du rapport biennal du Bénin sur la mise en œuvre des engagements de Malabo. C’était hier dans la salle Atacora de l’Infosec de Cotonou.

Publié

le

Le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (Maep) sous l’égide de son directeur de cabinet, Bonaventure Kouakannou a organisé un atelier de validation politique du rapport biennal du Bénin sur la mise en œuvre des engagements de Malabo. C’était hier dans la salle Atacora de l’Infosec de Cotonou.

Evaluer le point des résultats de différentes initiatives prises dans la déclaration de Malabo dans le but de transformer le secteur agricole Béninois. C’est l’objectif de l’assise de ce 2ème rapport. En effet, il a été réalisé grâce à la contribution du coordonnateur du système régional, l’analyse stratégique en Afrique de l’ouest (ReSakss), le Prosol et l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’Agriculture. Armel Frida Dossa, représentante du (PasCib) et Bachtiart Lorot, chef programme agriculture de la délégation de l’Union Européenne, ont félicité les différents partenaires, en l’occurrence les ministères du plan, des affaires étrangères. Pour Bonaventure Kouankanou, Directeur de cabinet dudit ministère, l’efficience de ces engagements est un grand pas pour notre pays. «  Ce rapport est le fruit d’un processus inclusif et participatif de tous les acteurs intervenant dans le secteur agricole et renseigne sur le niveau de mise en œuvre desdits engagements », a-t-il laissé entendre. Il précise que le degré de financement détermine la qualité de la productivité du secteur agricole.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *