Connectez-vous

Afrique

Togo : Les premières élections locales prévues pour dimanche

La campagne pour les élections locales prenne fin dans quelques jours. Pour les candidats l’heure est à la mobilisation des électeurs pour les adhérés à leur différent plan d’action. Ces élections sont prévues pour le dimanche 30 juin prochain.

Publié

le

La campagne pour les élections locales prenne fin dans quelques jours. Pour les candidats l’heure est à la mobilisation des électeurs pour les adhérés à leur différent plan d’action. Ces élections sont prévues pour le dimanche 30 juin prochain.

Les élections locales au Togo sont choses effectives. Les électeurs de ce pays se rendront aux urnes dimanche pour élire environ 1 500 conseillers municipaux qui à leur tour éliront les 117 maires des différentes villes togolaises. Une première depuis 32 ans. Les 11 000 candidats en lice sont en campagne pour vanter leurs programmes. « Notre liste Unir est attachée à la proximité et à la transposition au niveau local de la vision du président de la République, du gouvernement et de notre grand parti, le parti Unir. L’ensemble des doléances que nous avons recensées, nous les mettrons dans notre programme qui va commencer à s’appliquer à partir du 1er Novembre 2020 », a affirmé Christian Trimoua, tête de liste Agoué 1. Mais au-delà de ces promesses de campagne, des électeurs attendent des explications sur l’enjeu de cette consultation quasi-inédite pour le pays. « Nous faisons le porte à porte pour être plus proche de la population et pour lui apporter notre message. Pour nous il ne s’agit pas simplement de faire un meeting, rassembler la population, leur parler et les laisser partir chez eux. Mais il faut qu’ils comprennent même le sens de ces élections », souligne Hanou Sidonie Adoko, candidate de la C14 dans golfe 1. Des électeurs veulent en effet avoir des informations sur les enjeux justement de cette consultation qu’ils découvrent pour la première fois depuis 1987. « Il y a d’abord les enjeux politiques de la démocratie locale. Vous n’êtes pas sans savoir que la décentralisation vient renforcer l’édifice de la démocratie, donc, il y aura une forte implication des populations dans le choix de leurs représentants, et dans le contrôle de l’action de ces élus. Ils pourront s’exprimer librement en ce qui concerne la gestion de leur localité. En deuxième lieu, il y a des enjeux économiques », a déclaré Pascal Agbové, expert en décentralisation. Rendez-vous donc aux urnes ce 30 juin.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *