Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Sports

Can 2019 : Le Bénin et la Guinée Biseau se neutralisent

Les Écureuils du Bénin ont croisé les crampons avec les Lycaons de la Guinée Biseau, comptant pour la seconde journée de la Can Egypte 2019. Ce match s’est soldé par un score nul de (0-0) but partout.

Publié

le

Les Écureuils du Bénin ont croisé les crampons avec les Lycaons de la Guinée Biseau, comptant pour la seconde journée de la Can Egypte 2019. Ce match s’est soldé par un score nul de (0-0) but partout.

Attendre la dernière. L’euphorie n’a duré que quelques jours. Les poulains de Michel Dussuyer ont été tenus en échec par les Lycaons  de la Guinée Biseau. A l’instar des deux précédents matchs de cette deuxième journée de la Can Egypte 2019, les filés n’ont pas tremblé entre le Bénin et la Guinée Biseau ce samedi 29 juin. Les deux équipes se sont séparées sur un score de parité de 0 but partout.

« …C’est un match qui laisse des regrets » 

Au terme de la rencontre, le sélectionneur béninois, Michel Dussuyer, a exprimé sa déception et sa frustration face à un tel résultat : « on avait à cœur d’offrir une victoire à tout le peuple béninois, mais il y a eu déception et frustration. On avait pris l’ascendance pour gagner ce match. A la fin, nous avons manqué un peu de justesse dans les dernières passes. C’est un match qui laisse des regrets », se désole l’entraîneur national du Bénin au micro de Canal+. Tout est à refaire et le capitaine, Stéphane Sessègnon et ses coéquipiers ont encore leur chance en main. Mais il leur faudra dompter les lions du Cameroun, champion en titre de la coupe d’Afrique des Nations 2017, lors de la troisième et dernière journée des matchs de groupe F.

« Il faut se focaliser sur le match du Cameroun… »

Confiant pour la suite de la compétition, Mickaël Poté affirme que le mental de  la troupe est haut pour offrir une qualification historique au peuple béninois : « Il faut se focaliser sur le match du Cameroun et cela sera le plus difficile. On rendra notre participation plus historique en gagnant. On revient de loin et nous sommes en train de construire quelque chose. On ne va pas lâcher peu importe l’adversaire. Ça va être un gros chalenge et marqué l’histoire de ce championnat », a-t-il martelé. Le Bénin occupe la troisième place après le Ghana qui est précédé par Cameroun et la Guinée Biseau ferme la marche dans ce groupe F. La troisième et dernière journée s’annonce donc cruciale dans ce groupe pour chacune des quatre équipes.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *