Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Afrique

Diplomatie: le torchon brûle entre la Guinée et la Somalie

La Guinée et la Somalie ne parlent plus la même langue. Pomme de discorde, le chef de la diplomatie guinéenne a reçu une délégation du Somaliland.

Publié

le

La Guinée et la Somalie ne parlent plus la même langue. Pomme de discorde, le chef de la diplomatie guinéenne a reçu une délégation du Somaliland.

Ça chauffe entre Mogadiscio et Conakry ! La Somalie a rompu ses relations diplomatiques avec la Guinée. « Le gouvernement fédéral somalien a décidé de mettre fin à toute relation diplomatique avec la République de Guinée », a annoncé le ministre somalien des Affaires étrangères et de la Coopération dans un communiqué datant du 4 juillet. Donnant les raisons de ce refroidissement des relations entre les deux pays, il a déclaré que le chef de la diplomatie de guinéenne a accordé, le 2 juillet dernier, une audience à Muse Bihi Abdi, le président du Somaliland avec un protocole de chef d’État. Loin des caméras et sans tambours ni trompette, Conakry a réservé un accueil au « dirigeant séparatiste ». Le chef de l’État guinéen est resté à l’écart de cette visite. Alpha Condé a laissé le soin à son ministre des Affaires étrangères pour cet accueil de Muse Bihi Abdi à l’aéroport international de Conakry. Le Somaliland est une ancienne colonie britannique qui s’est autoproclamée indépendante depuis 1991. Les autorités de la Somalie considèrent cette portion de terre comme une partie intégrante de leur territoire. Les deux Etats n’entretiennent pas des relations d’amitié et de coopération bilatérale. « Nous n’avons aucune représentation diplomatique en Somalie et inversement », a expliqué Mamadi Touré, un des conseillers du ministre guinéen des Affaires étrangères. Et la Guinée et la Somalie se regarde désormais en chien de faïence. Vivement que les deux pays ramènent la balle à terre !

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *