Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Sports

Match Sénégal-Bénin : Un autre lion dans la sauce des Ecureuils

Seule équipe de la poule F à se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nation qui se déroule en Egypte (Car 2019), les Ecureuils du Bénin se sont fait une réputation assez redoutable sur la terre des Pharaons depuis le début de cette compétition.

Publié

le

Seule équipe de la poule F à se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nation qui se déroule en Egypte (Car 2019), les Ecureuils du Bénin se sont fait une réputation assez redoutable sur la terre des Pharaons depuis le début de cette compétition. Celle de mangeur des Lions pourtant roi de la forêt. Lors du dernier match de la poule F, « les Lions indomptables » du Cameroun ont perdu leur première place du groupe, faute à des Ecureuils rougeurs sans pitié. Conséquence, le champion en titre est éliminé dès les 8èmes de finale par le Nigeria. Amené par un renard reconnu pour sa chemise magique (Blanche), « les Lions de l’Atlas » du Maroc peuvent désormais craindre cet animal habille à courir entre les branches d’arbres. Avec une mentalité de gagnant, le Onze national a simplement renvoyé une équipe designée comme favorite de la compétition à la maison. Et décidément, ces Écureuils et leur St Michel Dussuyer aiment les lions. Demain, mercredi 10 juillet 2019 à 17h, « les Lions de la Teranga » seront au munie dans le cadre des quarts de finale de la Can 2019. Et déjà, la peur de se faire manger par des rongeurs malgré son statut de « Roi de la forêt » donne de la trouille aux poulains de Aliou Cissé. Mabaroutage, sorcellerie, gris-gris sont autant de pratiques à la base des exploits du Bénin a cette Can, selon nos amis et frères Sénégalais. Les Ecureuils sont à la recherche de leur première victoire en phase finale de la Can et « les Lions de la Teranga » constituent l’adversaire idéal pour obtenir cette première victoire et valider leur ticket pour le dernier carré de la compétition. De toute façon, les Lions sont prévenus, Écureuils n’est pas une proie facile

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *