Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Société

Affaire CNCB : 3 ans d’emprisonnement ferme requis contre Antoine Dayori, Claude Quenum et cie

La Cour de Repression des Infractions Économiques et du Terrorisme (Criet) vient de rendre sa décision dans l’affaire Cncb. Antoine Dayori, ancien direcetur général du Conseil national des Chargeurs du Bénin (Cncb), Claude Quenum, Président national du collectif des syndicats de conducteurs, transporteurs et travailleurs assimilés du Bénin (Cosycotrab) et leurs co-accusés ont été condamnés à 3ans d’emprisonnement ferme et à 1 million d’amende par la Criet.

Publié

le

La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) du Bénin s’est encore penchée sur l’affaire Cncb. Antoine Dayori, ancien Direcetur général du Conseil national des Chargeurs du Bénin (Cncb), Claude Quenum, Président national du collectif des syndicats de conducteurs, transporteurs et travailleurs assimilés du Bénin (Cosycotrab) et leurs co-accusés seront bientôt fixés sur leur sort. Le dossier est mis en délibéré pour le 25 juillet. En attendant le verdict le juge pour situer les prévenus, le ministère public a requis à leurs l’encontre  3ans d’emprisonnement ferme, et à 1 million d’amende. Pour l’ex-directeur du Cncb, Antoine Dayori, il lui est reproché des faits graves liés à des séminaires non tenus, mais pour lesquels, des décaissements ont été opérés. Claude Quenum, Président du Cosycotrab est accusé d’avoir bénéficié d’un décaissement de 18 millions pour l’organisation d’un congrès.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *