Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Afrique

Zambie : le ministre des finances sort du gouvernement

Dans un communiqué, le Chef de l’Etat Zambien a démis de ses fonctions le ministre des finances, Margaret Mwanakatwe.

Publié

le

Dans un communiqué, le Chef de l’Etat Zambien a démis de ses fonctions le ministre des finances, Margaret Mwanakatwe.

Margaret Mwanakatwe n’est plus ministre des finances de Zambie. Le président de la république a révoqué l’argentier national de son portefeuille ministériel. « Je mets fin par la présente à votre affectation au poste de ministre des Finances », a informé Edgar Lungu dans une lettre adressée à M. Mwanakatwe le dimanche soir. Son poste sera désormais occupé par le numéro2 de la banque centrale de la Zambie, Bwalya Ng’andu. Il conduira alors les destinées de ce stratégique département ministériel. Au sujet des raisons de ce limogeage, la présidence Zambienne n’a fourni aucune information. Ce départ du gouvernement intervient dans un contexte économique très difficile pour ce pays de l’Afrique australe. La Zambie est confrontée à un fort taux d’endettement qui secoue la gestion des finances sous le règne de Edgar Lungu. Selon une source officielle, cette dette s’élève à près de 9 milliards d’euros. A ce titre, le régime fait l’objet de vives critiques de part et d’autre. Les acteurs du marché accusent les autorités d’avoir fait main basse sur une partie importante de l’économie du pays. Principale ressource minière du pays, le cuivre connait une chute du prix sur le marché international. Cette baisse connait met en difficulté la croissance économique. Conséquence, la Zambie a du mal à honorer ses engagements financiers vis-à-vis de ses partenaires. A en croire les leaders de l’opposition, ce limogeage est une farce du gouvernement. Le principal parti de l’opposition (Upnd) a estimé que le problème est ailleurs, pointant du doigt accusateur le patron du gouvernement.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *