Connectez-vous

Politique

Assemblée nationale : 13 lois votées au bout de 17 séances plénières

Les députés de la huitième législature ont clôturé la première session ordinaire de l’institution au titre de l’année 2019. Une session dont le bilan est salué par le directeur des services législatifs de l’Assemblée nationale, Isaac Fayomi.

Publié

le

Les députés de la huitième législature ont clôturé la première session ordinaire de l’institution au titre de l’année 2019. Une session dont le bilan est salué par le Directeur des services législatifs de l’Assemblée nationale, Isaac Fayomi.

Ouverte le 15 avril 2019 conformément à la constitution, notamment l’article 87 de la constitution qui dispose : « L’Assemblée se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an. La première session s’ouvre dans le cours de la première quinzaine du mois d’Avril. La deuxième session s’ouvre dans le cours de la seconde quinzaine du mois d’Octobre Chacune des sessions ne peut excéder trois mois ». C’est en application de cette disposition que la session ouverte en avril a été clôturée le 12 juillet 2019 dernier. A en croire le directeur des services législatifs de l’Assemblée nationale, Isaac Fayomi,.cette session a été donc poursuivie par la 8ème législature  et a connu dix sept séances plénières au cours desquelles treize (13) lois ont été votées notamment une autorisation de ratification qui a généré des fonds pour l’exécutif pour son programme entrant dans le cadre du projet de renforcement des systèmes d’alimentation en eau potable qui a connu la loi 2012-22. Le directeur soutient que c’est un accord de prêt qui rapporte 10 milliards pour les villes de Boukoumbé, Covè et Zagnanado.  En dehors des lois votées, il faut dire que plusieurs autres activités ont été menées à savoir la mise en place du président de l’Assemblée, les membres du bureau, les groupes parlementaires et autres. Le président du parlement  Louis Vlavonou se réjouit du bilan des activités menées et surtout du climat politique et de l’ambiance qui a caractérisée de l’accalmie de la nouvelle législature.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *