Connectez-vous

Monde

Etats-Unis : Prison à vie pour le narcotrafiquant ‘’El Chapo’’

Condamnation à vie assortie de 30 années de prison supplémentaires. Telle est la sentence prononcée ce mercredi par le juge de New York contre Joaquin Guzman, alias « El Chapo ». Ses avocats ont fait savoir qu’ils feraient appel de cette condamnation du juge fédéral Brian Cogan qui a choisi de l’assortir d’une peine de 30 années de prison supplémentaires pour usage d’armes automatiques, considérant les réquisitions du procureur.

Publié

le

Condamnation à vie assortie de 30 années de prison supplémentaires. Telle est la sentence prononcée ce mercredi par le juge de New York contre Joaquin Guzman, alias « El Chapo ».  Ses avocats ont fait savoir qu’ils feraient appel de cette condamnation du juge fédéral Brian Cogan qui a choisi de l’assortir d’une peine de 30 années de prison supplémentaires pour usage d’armes automatiques, considérant les réquisitions du procureur.

Considéré comme le narcotrafiquant le plus influent au monde, Joaquin Guzman a fait entrer  aux États-Unis un peu moins de 1200 tonnes de cocaïne sur un quart de siècle.

Il est accusé d’avoir fait tuer près d’une trentaine de personne, des personnes qui sont pour la plupart des informateurs, des trafiquants issus d’organisations rivales, des policiers, des collaborateurs voire même des membres de sa propre famille.

L’homme qui a bâti l’un des cartels les plus puissants du Mexique a soutenu que la justice n’a pas été rendue et qu’il n’aurait bénéficié d’un procès équitable. « Les Etats-Unis ne valent pas mieux que tous les autres pays que vous ne respectez pas » a-t-il poursuivi.  D’anciennes collaboratrices ont témoigné contre Joaquin Guzman (El Chapo) âgé de 62 ans. Même si ce dernier a dénoncé les conditions inhumaines de sa détention. A la barre ce mercredi, le juge a ordonné la saisie de 12,6 milliards de dollars, ce qui correspond, selon le procureur, aux profits tirés du trafic de drogue par El Chapo.  

Les débats lors de ce procès dont les audiences ont duré trois mois ont permis aux uns et aux autres de connaître un peu plus l’organisation du cartel de Sinaloa de Joaquin Guzman.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *