Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Environnement

Utilisation des produits chimiques dans le maraîchage : Les maraîchers de Cotonou se font former

L’Ong Great Challenges a organisé une formation à l’endroit des maraîchers de Cotonou et environ. Cette formation a permis d’outiller les maraîchers à limiter l’utilisation des produits chimiques en vue de relever les défis de la sécurité alimentaire au Bénin. C’était le jeudi 18 juillet 2019 à la Faculté des sciences de la santé (Fss) à Cotonou.

Publié

le

L’Ong Great Challenges a organisé une formation à l’endroit des maraîchers de Cotonou et environ. Cette formation a permis d’outiller les maraîchers à limiter l’utilisation des produits chimiques en vue de relever les défis de la sécurité alimentaire au Bénin. C’était le jeudi 18 juillet 2019 à la Faculté des sciences de la santé (Fss) à Cotonou.

Accompagner les efforts des pays d’Afrique subsaharienne afin de relever les défis de la sécurité alimentaire pour tous, est l’un des objectifs que s’est fixé l’Ong Great Challenges, qui a fait former les maraîchers de Cotonou sur l’utilisation des produits chimiques en vue de promouvoir la santé et la sécurité de travail. La secrétaire générale du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Françoise Komlan Assogba, s’est réjouie de cette initiative qui entre dans le programme d’actions du gouvernement (Pag) béninois, notamment pour le secteur de l’agriculture. « Cet atelier vient à point nommé car il vise à former les maraîchers aux alternatives à limiter l’utilisation des produits chimiques dans leurs activités quotidiennes et ceux dans la quête d’une sécurité alimentaire tant désiré. Cette sécurité alimentaire qui signifie produire en quantité et en qualité représente un objectif très important du programme d’action du gouvernement PAG 2016-2021 dans le domaine de l’agriculture », a t-elle laissé entendre à l’ouverture des travaux de la formation. La Directrice de l’Ong Great Challenges, Ginette Goabin, affirme que l’organisation non gouvernementale compte relever les défis de la sécurité alimentaire et a réaffirmé leur disponibilité à accompagner les pays d’Afrique subsaharienne. « Accompagner les efforts des pays d’Afrique subsaharienne pour relever les défis de la sécurité alimentaire pour tous est un de nos objectifs. Notre organisme se mettra toujours à votre disposition pour accompagner les activités qui concerne notre mission d’existence », a-t-elle dit. Au cours de cette formation qui s’est déroulée grâce à l’accompagnement de l’Union de recherche et enseignant en santé de travail et environnement de la Faculté des sciences de la santé (Ureste-Fss), le doyen de la faculté, Delphin Mehinto, a remercié les participants pour l’intérêt qu’ils ont porté à la formation afin de contribuer à relever ce défi de la sécurité alimentaire au Bénin.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *