Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Sports

Confédération africaine du football : La Fifa suspend Musa Bility pour 10 ans

Publié

le

Le Libérien, membre du gouvernement du foot africain (Comité exécutif de la Caf), est accusé par la Fifa d’avoir violé plusieurs règles de son code d’éthique. La Fédération internationale de football (FIFA) a donc décidé ce 24 juillet 2019, de la suspension de Musa Bility de toute activité liée à ce sport. Cet opposant au patron de la Caf doit également s’acquitter d’une amende de 500.000 francs suisses, rapporte Radio France internationale (Rfi).

Effet, cinq jours après la victoire de l’Algérie en finale de la Can 2019, la Fifa a rendu les conclusions d’une longue enquête concernant l’ex-président de la fédération libérienne (Lfa). Ce sont d’ailleurs ses activités à la tête de la LFA (2010-2018) qui ont été essentiellement passées au crible. Selon Rfi, la Fifa estime que Musa Bility s’est rendu « coupable d’avoir détourné des fonds de l’institution, d’avoir tiré des bénéfices, et s’est retrouvé dans une situation de conflits d’intérêts, et ce en violation ave le Code d’éthique ». Dans un communiqué, la Fédération internationale de football souligne que ses investigations ont débuté en mai 2018.

Tout serait parti d’une enquête sur la LFA, dont une partie concernait l’utilisation des fonds alloués par la FIFA à la lutte contre le virus Ebola. Et, la campagne « XI contre Ebola », qui a vu des stars du foot promouvoir les mesures de sensibilisation à Ebola, a été lancée en novembre 2014, au plus fort d’une pandémie qui a tué plus de 11.000 personnes au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée.

Les juges de la FIFA ont donc déclaré, Bility coupable d’avoir utilisé à mauvais escient d’autres ressources envoyées à la LFA et d’avoir également détourné des fonds vers des entreprises contrôlées par lui ou sa famille. « J’ai […] demandé à mon équipe juridique de se plonger dans ce dossier, rapidement, avec pour objectif de contester la décision du Comité d’éthiques à travers tous les canaux possibles », a déclaré Musa Bility.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *