Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Economie

Extension et densification électrique : la France et l’UE accordent environ 40 milliards Cfa au Bénin

Publié

le

Le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, l’Ambassadrice de France près Bénin, Véronique Brumeaux, et le Directeur de l’Agence française de développement (Afd), Adrien Haye, ont signé le mercredi 24 juillet 2019 à Cotonou, de deux conventions de financement dans le cadre du Projet d’extension et de densification électrique des réseaux (Peder) de la Société béninoise de l’énergie électrique (Sbee). C’était en présence de l’ambassadeur, Chef de file de l’Union Européenne au Bénin, Oliver Nette.

Le Projet Peder est financé par l’Agence française de développement à hauteur de 29,5 milliards de Fcfa et par l’Union Européenne pour 10 milliards de Fcfa. Ce projet vise l’électrification et le renforcement des réseaux électriques d’une soixantaine de localités réparties dans 15 communes sur sept départements à savoir : l’Alibori, l’Atlantique, les Collines, la Donga, l’Ouémé, le Plateau et le Zou. Ainsi, la France et l’Union Européenne accompagne le Bénin dans sa politique de réduction des inégalités d’accès à l’électricité en milieu urbain, péri-urbain et rural. A terme, ce projet permettra à 150 000 nouvelles personnes d’avoir accès à l’électricité, 700 000 abonnés verront leur service énergétique s’améliorer, sans oublier la création de plus de 300 emplois.

De façon spécifique, d’un coût total de 40 milliards Cfa, le Peder aura l’avantage d’augmenter le taux d’accès à l’électricité dans la zone cible, de réduire les disparités d’accès entre zones urbaine et rurale, d’améliorer la qualité du service électrique pour les abonnés actuels et futurs de la Sbee grâce à une meilleure fiabilité du réseau, un renforcement des capacités de gestion du réseau, donc une meilleure performance de a Sbee. « Cette action spécifique s’intègre parfaitement dans la stratégie conjointe de l’UE, de la France et l’Afd, et de nos partenaires béninois de réaliser un changement de paradigme dans le secteur énergétique », a déclaré Olivier Nette, chef de la délégation de l’UE.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *