Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Sécurité

Fête de l’indépendance : le préfet interdit la circulation des véhicules poids lourds à Cotonou

Publié

le

« les camions de toutes marques vides ou transport du sable marin, du gravillon, du ciment ou tous les autres matériaux de construction, des produits industriels et agricoles etc…ainsi que les camions citernes, les camions de vidange, les tracteurs agricoles et les engins des travaux publics », sont interdits de circulation à Cotonou, de 6h à 21h ce 1er août 2019.

COMMUNIQUE

Le Préfet par intérim du Département du Littoral communique :

Le jeudi 1er Aout 2019, le Bénin commémore le 59ième anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale. Les manifestations officielles sont prévues pour se dérouler à Cotonou.

A cet effet, le Préfet par intérim du Département du Littoral porte à la connaissance des populations de Cotonou et autres usagers des principales artères de la ville  que, pour des raisons de sécurité et de facilitation de la mobilité humaine, les véhicules poids lourds (camions de toutes marques vides ou transportant du sable marin, du gravillon, du ciment ou tous autres matériaux de construction, des produits industriels et agricoles etc… ainsi que les camions citernes, les camions de vidange, les tracteurs agricoles et les engins des travaux publics) sont interdits de circulation le 1er Aout 2019 de 06 heures à 21 heures. Exception est faite aux véhicules poids lourds du Groupement National  des Sapeurs-Pompiers dans leur mission de secours et de la protection civile. 

Par ailleurs, le Préfet invite les autres usagers de la route à respecter les consignes qui leur seront données par les forces de sécurité  et de défense  dans le souci d’orienter la circulation  sur les axes routiers de la ville ce jour de fête nationale.

Fait à Cotonou, le 31 Juillet 2019

Le Préfet intérimaire

Jean-Claude CODJIA

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *