Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Politique

Parlement, 8ème législature : Ahouanvoèbla s’interroge sur la gestion de Houngbédji. Bientôt une commission d’enquête parlementaire

Publié

le

L’honorable Augustin Ahouanvoèbla, du parti Union progressiste, n’est pas content. Lui et ses certains de ses paires ont dénoncé les dettes laissées par le bureau de la 7ème législature, présidé par Me Adrien Houngbédji. « Je suggère fortement et ça je l’assume, qu’une commission d’enquête parlementaire soit mise en place pour vérifier cette gestion qui nous a fait souffrir en 2019 où on nous disait qu’il n’y avait plus rien… », a déclaré l’honorable Abdoulaye Gounou du Bloc Républicain.  

 Lire des extraits de l’intervention de Augustin Ahouanvoèbla.

« On nous chante depuis le 1er janvier 2019 qu’il n’y a pas d’argent à l’Assemblée nationale alors que nous avons un budget. Nous ne comprenons pas comment on peut dire qu’à l’Assemblée nationale, il n’y pas d’argent, qu’on ne peut pas payer ci, qu’on ne peut payer ça. Et pourtant, le gouvernement a toujours fait son devoir. Qu’est ce qui s’est passé entre temps pour que véritablement on en soit là ? Allons-nous fermer les yeux là-dessus ? Non ! On ne dit pas tout. Mais il arrivera un moment où vous êtes obligés de tout nous dire.

C’est important parce qu’on doit à des députés sortants, des dettes incroyables. Etant donné qu’il est totalement impossible de reporter sur un budget 2020 hypothétique. Prenez vos responsabilités pour que chaque député ancien, siégeant ou non, rentre dans ses droits.

La mandature dernière, vous savez qu’il y a des primes de fin de législature qui devraient être payées par les Questeurs sortants évaluée à près de 51 millions de Fcfa. Il faut les régler. Vous savez qu’il y a des dettes liées aux ressources humaines. Il faut les payer… ». Telle est la substance de la déclaration de l’honorable Augustin Ahouanvoèbla, lors de la plénière de ce jeudi 8 août 2019, à l’Assemblée nationale à Porto-Novo.  

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *