Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Monde

Colombie : des migrants vénézuéliens confrontés à la guerre de la drogue

Publié

le

L’ONG Human Rights Watch (HRW) a dévoilé que des milliers de vénézuélien sont pris en étau par la violence entre groupe de trafiquants de drogue dans le nord du pays. Ils risquent d’être victimes de meurtre, d’ enlèvement, d’abus sexuel a prévenu l’ONG.
Des milliers de Vénézuéliens sont confronté a des conflits violents au nord-ouest de la Colombie, où des groupes armés se disputent le territoire situés dans la zone du fleuve Catatumbo. Dans un communiqué, José Miguel Vivanco, directeur pour l’Amérique de l’ONG, a déclaré que << des Vénézuéliens qui fuient la catastrophe humanitaire dans leur propre pays sont pris dans ce cercle vicieux de fuite désespérée et de guerre>>. Au total, 25 000 Vénézuéliens se trouvent dans cette zone située dans le département colombien du Norte de Santander, selon les chiffres publiés par le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU. Avec 33 598 hectares de narco-plantations, ce département stratégiquement situé à la frontière avec le Venezuela est devenu en 2018 le deuxième plus important en surface de plantation de feuilles de coca, la matière première de la cocaïne. Une région donc en proie à des violences entre l’Armée de libération nationale (ELN), et le gang de narcotrafiquants de Los Pelusos.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *