Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Culture

Côte d’Ivoire : Dj Arafat a rangé son micro

Publié

le

Le monde de la musique pleure un grand icone. L’artiste ivoirien Ange Didier Huon alias Dj Arafat s’en ai allé. Victime d’un accident de la route dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 Août 2019, le chanteur du coupé décalé n’a pas survécu à ses blessures.

Grand émoi dans  le monde musical ivoirien et africain. Le chanteur du coupé décalé Dj Arafat a tiré sa référence à la suite d’un grave accident de circulation. La nuit du dimanche au lundi a été fatale pour le chanteur ivoirien. Sa moto a percuté une voiture conduite par une journaliste de Radio côte d’Ivoire. Inconscient après le choc, il a été rapidement admis en soins intensifs ou il n’a malheureusement pas survécu. «  Il a été admis aux urgences dans un état végétatif. Il avait notamment une fracture du crâne et un œdème, les équipes soignantes ont tenté de le réanimer en vain » a confié un médecin de l’établissement ou il a été admis. Deux ministres du gouvernement ont confirmé la nouvelle « Je suis à la clinique ou Dj Arafat a été admis. Je peux vous confirmer que l’artiste est décédé. Je suis avec le ministre d’Etat Hamed Bakayoko, pour nous organiser avec la famille ». Né en 1986 à yopougon, une commune de  l’Ouest d’abidjan, l’artiste aimait s’attribuer des surnoms comme « commandant zabra », « le Yorobo » et récemment « chef de la Chine Populaire ». Ironie du sort son dernier single sorti en mai dernier s’intitule « moto moto ». Un son à 4,5 millions de vues sur YouTube. Roi incontesté du coupé-décalé, l’artiste s’est formé une réputation internationale et s’est imposé dans l’arène de la musique ivoirienne et au-delà des frontières africaines.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *