Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Culture

Humour : La compagnie Sèmako soulage des malades par le rire

Publié

le

Plus proche de ces fans, la compagnie Sèmako se déploie dans les hôpitaux. Dans le cadre de son Festival « Humour proche de vous », Simplice Béhanzin alias Pipi Wobaho sème la joie dans les cœurs. Avec ses pairs, Oncle Bazar, Baba, Alèmèdjè, Matao, Commissaire H et autres, il a donc pris d’assaut non seulement les centres de santé  et les marchés de Cotonou et environs pour égayer les populations, pour distiller le rire. Ainsi, que ça soit le Centre national hospitalo-universitaire (Cnhu) ou la morgue dudit hôpital, ces artistes ont distillé de l’humour.  « Ce ne sont pas seulement les médecins et les infirmiers qui guérissent, il y a aussi les humoristes qui ont de quoi guérir les individus malades. Toutes ces raisons, qui visent à sauver des vies humaines, m’amènent à adhérer à ce projet. Nous allons également sillonner les marchés Dantokpa, Gbogbanou, St Michel et le message sera le même. Actuellement il y a une morosité, et il faut aussi donner cet instant de bonheur à nos femmes », expliqué   Oncle Bazar. Dans les marchés, ce fut un autre moment d’attraction. Chacune des femmes, le sourire aux lèvres indiquait de leur doigt leur artiste préféré. Dans les rues, c’est tout un monde qui tentait à chaque étape d’empêcher les artistes d’évoluer vers la place publique de Ste Cécile ce jeudi 15 août 2019.  Sous le regard de Gilbert Déou Malè, Directeur général du Fond des arts et de la culture (D/Fac), de son collège du Bubédra et du Secrétaire général adjoint du ministère de la culture, les artistes ont assouvi la soif des populations. « Ils ont institué une activité, où ils sont en train de rapprocher les humoristes de la population, c’est novateur. Ils sont dans l’œuvre de la création et le Fac se positionne désormais pour accompagner toutes les initiatives qui participent de la valorisation de notre patrimoine culturel matériel comme immatériel. Vous constatez aussi que les choses ont changé dans le monde culturel. Quand les humoristes sont en train de prester vous voyez des artistes comédiens, des chanteurs, des danseurs etc. C’est tout le monde qui est en joie. Ce sont des initiatives à encourager », a laissé entendre Gilbert Déou Malè.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *