Connectez-vous

Politique

Appartenance aux Fcbe ou non : ce que dit Eléonore Yayi au sujet de son entrée au gouvernement…

Publié

le

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi était au cœur de la polémique après sa nomination au gouvernement par le président Patrice Talon. Ancien ministre de Boni Yayi, proche des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), devenu aujourd’hui un parti d’opposition au régime du Nouveau départ, celle qui a remplacé Marie Odile Attanasso a eu l’occasion de lever le suspens à l’occasion de la rentrée gouvernementale ce mercredi 11 août 2019. Mais elle laissera les hommes des médias sur leur faim : « Vous avez déjà tout entendu, Eléonore Yayi, c’est Eléonore Yayi ».

Lire sa déclaration au terme du premier conseil des ministres du nouveau gouvernement.  

J’ai passé un bon moment aux côtés d’un homme très rigoureux, bien averti sur les questions de développement de ce pays et qui est très soucieux de la qualité de ce qui se fait dans le secteur de l’éducation nationale. Il y a beaucoup d’attente de la nation en sa personne et il est tout à fait normal qu’il puisse s’assurer que les membres de son gouvernement prennent la mesure de cette responsabilité. Quant à moi, je le remercie très sincèrement de m’avoir identifiée pour servir la nation. Lorsque vous avez des défis à relever, vous devez vous assurer que l’ensemble de vos collaborateurs ont compris les défis et vous définissez les méthodes de travail et de communication pour que les gens comprennent ce que vous faites et puissent vous accompagner. Vous avez déjà tout entendu, Eléonore Yayi c’est Eléonore Yayi.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *