Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Politique

Bénin : déclaration du nouveau ministre de la communication de Patrice Talon. « …la qualité passe par une sélection rigoureuse de ceux qui vont être considérés comme journalistes»

Publié

le

Le Ministre de la communication et des postes, Alain Orounla s’est prononcé au terme du premier conseil des ministres du nouveau gouvernement du président Patrice Talon.  On retient globalement que l’homme entend bien assainir le monde des médias au Bénin.

Lire sa déclaration…

Les premières priorités, c’est sortir le paysage audiovisuel de sa léthargie. Je crois qu’il y a quelque chose qui se fait. Nous souhaitons qu’il y ait quelque chose de plus dynamique, d’une qualité supérieure, de plus pédagogique.

Je voudrais avec votre concours donner un nouveau souffle au paysage audiovisuel de notre pays, qui doit être beaucoup plus équilibré, et qui doit nous proposer des émissions de qualité. Les priorités, ce sont les mesures à mettre en œuvre pour avoir une presse de qualité, parce que nous avons beaucoup de titre qui malheureusement ne correspondent pas à grand-chose. Ce n’est pas la quantité que nous voulons privilégier, mais la qualité et cela passe par l’amélioration des conditions de travail et de vie des animateurs de la presse. Mais aussi par une sélection rigoureuse de ceux qui vont être considérés comme journalistes. Je crois qu’il y a des critères et il ne faudrait pas que votre corporation soit toujours envahie par des gens qui n’ont pas forcément les aptitudes de la formation. Il y a des mesures qui vont être mises en œuvre pour que nous ayons à faire à de vrais professionnels, formés, suivis, encadrés.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *