Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Arts Plastiques

Vernissage ‘’D’une courte voix du monde’’ : le timbre des opprimés à travers des œuvres d’art

Publié

le

Trois artistes de renommée international, Jean François Boclé (Martinique), Senami Donoumassou (Bénin) et Kaloki Nyamaï (Kenya) ont procédé vendredi dernier à l’espace culturel le Centre, au vernissage de leur exposition sur le thème « D’une courte voix du monde ».

Les opprimés ont désormais une voix à travers l’art.   »D’une courte voix du monde » est l’exposition des Jean François Boclé (Martinique), Senami Donoumassou (Bénin) et Kaloki Nyamaï (Kenya) qui s’inscrit dans le cadre de la résidence #21, lancée le 5 août dernier à l’espace culturel Le Centre à Abomey-Calavi, a permis au public de s’imprégner des œuvres. En effet, mettant en avant le contexte de L’United Fruit Company,  Jean François Boclé retranscrit la vie des ouvriers de cette entreprise à la fin du XIXème siècle. En quête d’amélioration des conditions de travail, ces derniers avaient été exécutés par l’armée colombienne en complicité avec la compagnie. L’artiste présente une série de dessins et une installation avec des écrits épinglés contre un mur, rendant ainsi hommage à tous ces hommes qui ont péri dans cet épisode tragique des plantations. A travers  »Political Jam », Jean François Boclé se fait la voix de ceux qui subissent la violence.  »Le Mas du non retour », une autre œuvre de l’artiste fait référence à la porte du non retour à Ouidah et salue la mémoire des esclaves.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *