Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Economie

Performance du secteur agricole béninois : des productions record obtenues en 2018

Publié

le

Procédant à l’ouverture de la revue des performances du secteur agricole au cours de l’année 2018, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui a exposé les résultats obtenus. Des taux de croissances ont été enregistrés dans tous les compartiments de la production. Les travaux se déroulent dans la salle Majestic de Cotonou les 26 et 27 septembre 2019.

Faire de l’agriculture l’un des plus grands piliers de la sécurité sociale de la croissance économique. Tel est le défi qu’entendent relever les acteurs du secteur agricole. Selon le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche Gaston Dossouhoui, les productions agricoles ont connues une croissance dans différents secteurs. « 2,34% pour la production céréalière ; 3,38% pour les racines et tubercules ; 5,25% pour la production des légumineuses et 1,2% au niveau des cultures maraîchères sont les taux de croissance enregistrés lors de la campagne 2017 à 2018. Quant aux cultures de rente, la production cotonnière a atteint une croissance de 13,8% et occupe le rang du 1er producteur de coton en Afrique ; 4,87% pour celle de l’anacarde ; 8,56% pour l’ananas ; 2,06%. Pour ce qui est de la production animale, les croissances de 2,07% de viande ; 2,06% de lait et 7% de production d’œufs ont a été enregistrée suivie d’un taux d’accroissement de 35% dans la production halieutique », a précisé le ministre de l’agriculture. Il a aussi annoncé la mise en œuvre des réformes engagées et qui continue en 2019 à travers la mise en œuvre de la nouvelle stratégie du conseil agricole pour plus de performance dans le secteur.

Le Vice-Président de la Chambre nationale des agriculteurs, Dieudonné Aladjodjo, il a remercié le gouvernement pour les différentes réformes engagées dans le secteur agricole. Quant au chef de file des partenaires techniques financiers, Ruben Algueira a réaffirmé leur accompagnent au secteur agricole. Il a aussi invité les acteurs à continuer à œuvrer à une agriculture intelligente face au climat.

Il faut préciser qu’un appel à la solidarité a été lancé  à tous les producteurs et autres acteurs des filières agricoles touchés par les effets de la fermeture unilatérale des frontières nigérianes compassions à travers un message de compassion du ministre de l’agriculture, Gaston Dossouhoui.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *