Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Littérature

Sortie livresque : Charles Ligan fait la promotion de la langue et de la culture béninoises

Publié

le

Enseignant chercheur à l’Université d’Abomey-Calavi, maître assistant des universités de Cames, homme de culture, Charles Ligan à lancé trois œuvres littéraires, ce jeudi 26 septembre 2019 à Cotonou. Trois œuvres, toutes originales et conduites par la même file : la promotion de la langue et de la culture béninoise. ‘’Quand la nature vous venge’’, édité par Venus d’Ebène comme les deux autres, est une série de 12 récits allégoriques et poétiques, une mixture de faits réels et d’imaginations savantes qui racontent le vécu et les péripéties de personnages créés par l’auteur. Le second livre « Le couvre-chef à Porto-Novo (le gɔbi: sens et significations)» parle de Gobi, le chapeau traditionnel plein de sens selon les circonstances et les événements qui amènent à le porter et à l’orienter dans un sens ou dans l’autre. Charles Dossou Ligan, enseignant-chercheur à l’Université d’Abomey-Calavi, a su expliqué le message que véhicule le chapeau selon qu’il est orienté à gauche ou vers la droite, qu’il est relevé ou positionné tout droit sur la tête ou pointé horizontalement par rapport aux yeux. Le troisième livre, « Gbécékon » autrement dit « Je reste au près de ma langue pour révéler le contenu de ma culture pour aller de l’avant », est une œuvre qui incite  à la promotion et la valorisation des langues nationales. « En réalité, il s’agit de dire simplement que notre langue est le ressort qui nous permet de nous lancer vers le développement. Il n’y  a pas de développement endogène et durable sans la culture qui ne soit pas véhiculée par la langue », a déclaré l’auteur parlant de son livre « Gbécékon », qui lui est visiblement le plus cher. Parain de l’événement, El hadj Mouf Liady ancien journaliste de l’Ortb se félicite de l’ascension et du progrès  Charles Dossou Ligan, celui qu’il a encadré en journalisme a la radio nationale. « Les trois ouvrages qui ont été présentés restent pour moi assez éducatifs », avant d’ajouter que l’ouvrage qui l’a le plus marqué est « Le couvre-chef à Porto-Novo ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *