Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Economie

Afrique/production du Ciment : Dangote veut consolider sa position de leader

Publié

le

Consolider sa position de leader du ciment en Afrique. Le groupe Dangote Cement entant augmenté sa production du ciment de 46 à 62 millions de tonnes. Dangoté, l’Africain le plus riche veut en effet consolider la place de leader de son groupe Dangoté Cemen en Afrique. Depuis 2017, l’homme d’affaire nigérian Aligo Dangoté a cessé d’importer du ciment. Il a par contre décidé d’en produire. Jeunes dans le domaine de la production du ciment, le groupe Dangoté Cement dispose des filiales dans de nombreux pays africains dont le Congo-Brazzaville, le Cameroun, l‘Éthiopie, la Côte d’Ivoire et la Zambie. Il est alors devenu par ricochet le premier producteur du matériau en Afrique avec une capacité de production d’environ 46 millions de tonnes par an. D’ici l’année prochaine, l’homme d’affaire nigérian entend atteindre une capacité de production de 62 millions de tonnes. Il pense aussi se déployer au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. « Parfois, en Afrique, vous avez des problèmes de dévaluation. Nous voulons vraiment préserver une partie de la richesse de la famille », a déclaré le richissime homme d’affaire au magazine américain Bloomberg spécialisé dans l‘économie.

Selon Forbes, Aliko Dangoté possède une fortune de plus de 16 milliards de dollars qui lui permet de varier ses affaires à l’image de la construction en cours à la Lagos, la capitale économique du Nigéria de l’une des plus grandes raffineries de pétrole au monde. Malgré ses œuvres philanthropiques, classée sixième personne la plus généreuse au monde par le magazine britannique en ligne « Richtopia », Dangoté ne faiblit pas en affaire. Avec l’enveloppe de plus de 6,9 millions de dollars, sa fondation « Dangote Foundation » créée en 1993, lutte pour l’amélioration des conditions de vie des populations nigérianes victimes d’inondations ayant touché plusieurs États du Nigeria en 2012.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *