Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Afrique

Tchad: La prison d’Abéché sous contrôle après une mutinerie

Publié

le

Des détenus qui séjournent dans la prison d’Abéché, une ville située à l’est du Tchad, ont manifesté leur mécontentement en tirant des coups de feu dans l’enceinte de la prison. Au moins deux détenus ont été tués par l’armée et 11 blessés, dont deux grièvement.

La prison d’Abéché a été théâtre d’une mutinerie orchestrée par des prisonniers mécontents de leur condition de détention. Il sonnait 9h30, heure locale quand des coups de feu ont été entendus. Des prisonniers ont réussi à s’emparer des armes de certains gardiens et se sont mis à tirer. Ce qui a déclenché une situation de désordre général. Les forces de sécurité ont intervenues en tirant sur les détenus pour mettre de l’ordre. « Au total, on a entendu une vingtaine de coups de feu venus des deux côtés. Les militaires tirent ainsi que les prisonniers. Les militaires n’arrivent pas à maîtriser la situation », a confié un témoin. L’on dénombre pour l’instant la mort de deux détenus et des blessés. Les conditions d’incarcération, la lenteur judiciaire et une alimentation dérisoire sont donc à l’origine de cette mutinerie qui constitue souvent un moyen de protestation de ses détenus. Selon un défenseur des droits de l’homme, des cellules conçues pour 40 personnes en accueillent deux fois plus. Le nombre de latrines est insuffisant, les repas peu variés, et certains détenus sont enchaînés alors que la loi l’interdit.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *