Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Culture

Revue du Plan de travail annuel au ministère de la Culture: Jean Michel Abimbola hérite d’une contre-performance

Publié

le

Gestion axée sur les résultats. Le nouveau ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean Michel Abimbola se veut un apôtre de la bonne gouvernance. A l’ouverture ce jour, des travaux de la revue au 30 septembre 2019 de la mise en œuvre du plan de travail annuel, le tout premier de cette année dans ce département, il va inviter le personnel et les acteurs à divers niveaux à se remettre en cause.

En effet, le taux d’exécution financière du budget national alloué au secteur du tourisme hors dépenses de personnel et hors transfert en capital au profit de l’Anpt (Agence nationale pour la promotion du tourisme) est estimé à 32,50% base engagement et à 5,92% base ordonnancement contre un taux d’exécution physique d’environ 8%. En ce qui concerne les secteurs de la culture et des arts, le taux d’exécution financière est de 33,10% base engagement et 31,55% base ordonnancement contre un taux d’exécution physique de 13,51%.

Ainsi, seulement 8% et 13,51% sont respectivement les taux d’exécution du budget 2019 au ministère du tourisme, de la culture et des arts à la fin du troisième trimestre de l’année. « Ces taux affichés au 30 septembre 2019 ne traduisent encore en rien une bonne performance ; ils sont même très loin des attentes. Ces résultats nous interpellent tous. Il nous place face à nos responsabilités et nous obligent à nous remettre en cause en toute objectivité », a déclaré le ministre Jean Michel Abimbola nommé le 6 septembre dernier lors du dernier remaniement du gouvernement du président Patrice Talon. Cet état des lieux fait, à après l’appel à une prise de conscience, Jean Michel Abimbola saura désormais les mesures à prendre pour redonner vie à ce ministère, même si pour le compte de l’année 2019, c’est déjà presque la fin de l’exercice budgétaire. « Je reste conscient que les défis à relever sont énormes face à des ressources financières et matérielles limitées en cette fin d’exercice, ce qui nous contraint plus à une utilisation parcimonieuse de ces dernières. Je sais aussi que les conditions de travail ne sont pas les meilleures, mais je voudrais compter sur votre patriotisme, votre engagement personnel et collectif, votre abnégation et sur l’efficacité dont vous ferez montre pour qu’ensemble nous jouions notre partition dans l’atteinte des objectifs fixés dans l’axe stratégique n¨4 du Programme d’action du gouvernement », a conclu le ministre Jean Michel Abimbola.  

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *