Connectez-vous

Education

Distribution de kits scolaires à Abomey : l’UE et l’Ong Rdd volent au secours de 65 enfants défavorisés

Publié

le

Promouvoir l’excellence en milieu scolaire dans la commune d’Abomey. C’est ce à quoi s’est attelé le mercredi 16 octobre 2019  dernier, l’Organisation non gouvernementale Repère développement durable (Ong-Rdd). Financée par le dixième fond européen de développement et le gouvernement béninois à travers le projet d’appui à la justice (Paj), cette Ong a pu identifier 65 enfants de parents détenus ou victimes souffrants d’une invalidité à qui elle a apporté secours et assistance, en leur offrant des kits scolaires. 

Cette cérémonie qui s’est déroulée dans la salle de réunion de la préfecture d’Abomey  a été une occasion de communion et d’échanges entre ces âmes innocentes dont les parents se trouvent dans les liens de la détention. Il s’agissait en effet, de soutenir ces apprenants afin qu’ils ne sentent l’absence de leurs parents. Ainsi, pour la circonstance, 65 apprenants ont été ciblés. Dans l’enceinte de la salle de réunion de la préfecture d’Abomey  où s’est déroulée la cérémonie, ces élèves avaient le sourire aux lèvres.  La remise officielle, de kits scolaires qui ne sont rien d’autres que des fournitures scolaires, a permis de susciter l’émulation, ce qui permettra à ces heureux récipiendaires d’avoir de bons résultats à la  de fin d’année. Pour le représentant du préfet du Zou Julien Ouankpo, qui a remis le premier Kit scolaire, ce geste encouragera ces apprenants à étudier davantage car l’éducation est à la base de tout développement. Le directeur départemental de la Famille et des Affaires Sociales, le représentant du Régisseur PAJ, le Coordonnateur PIA Bohicon de Plan Bénin et  le Coordonnateur de CARITAS Diocésain d’Abomey ont réhaussé de leur présence cette remise de kits.

La reconnaissances des récipiendaires envers les donateurs

Heureux et ne pouvant contenir leur joie, ces âmes innocentes assistées par l’Ong-Rdd et ses partenaires,  ont remercié ces généreux donateurs qui ont compris à juste titre qu’ils ne sont pas auteurs des infractions commises par leurs pères ou leurs mères pour que leur scolarisation soit compromise  suite à leur détention. Le représentant des récipiendaires a rassuré au nom de ses camarades qu’ils feront tout pour obtenir de meilleurs résultats à la fin de l’année.  A l’endroit de ces pères et mères circonstanciels, ils ont formulé  la doléance de ne pas les abandonner après une édition, et ont souhaité que d’autres enfants qui sont dans les mêmes cas, puissions bénéficier les années à venir de cette noble action.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *