Connectez-vous

Afrique

Sénégal: Les propos qui ont coûté le poste de Sory Kaba

Publié

le

On aurait cru à un détournement présumé de fonds publics comme il est de coutume sur le continent, mais erreur d’appréciation, Sory Kaba fait plutôt les frais d’une impertinence envers le pouvoir de Dakar. Limogé dans la journée de ce lundi 21 octobre 2019 par décret présidentiel selon un communiqué signé de la porte parole du gouvernement, il l’a été à cause des propos tenus contre un troisième mandat du président Macky Sall.

De sources dignes de foi, l’homme a affirmé et soutenu que « Macky Sall entame son dernier mandat à la tête du Sénégal. La Constitution lui interdit de faire un troisième mandat. Notre constitution a été verrouillée. Deux mandats pas plus. Il n’y a aucune possibilité de rétroactivité ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *