Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Société

Burkina Faso : au moins 37 morts dans l’attaque d’un autobus

Publié

le

Des hommes armés ont attaqué ce mercredi 6 novembre 2019 un convoi civil à Boungou à l’est du pays. Plusieurs travailleurs ont été tué et d’autres portés disparus. Les blessés sont pris en charge par les autorités sanitaires.

Encore une énième attaque au Burkina Faso. Des assaillants non encore identifiés ont attaqué aux environs de 9h30 un convoi composé de plusieurs autobus, transportant des employés locaux, des entrepreneurs et des fournisseurs de la mine. « Des individus armés non identifiés ont tendu une embuscade à un convoi transportant des travailleurs de la mine d’or Semafo sur l’axe Ougarou-Boungou », a indiqué le gouverneur de la région de l’Est dans un communiqué. En effet, au cours du trajet, le véhicule des militaires qui escortait le convoi a sauté sur un engin explosif improvisé. Cela a été suivi d’un échange de tirs entre les militaires et les assaillants. Pris de panique, les passagers des autobus se sont dispersés dans la brousse, pourchassés par les hommes armés. Pour l’heure, le bilan provisoire fait état de 37 personnes tuées dans l’attaque, une soixantaine de travailleurs de la mine portés disparu et une dizaine de blessés amenés à l’hôpital. La zone était non couverte suffisamment par le réseau ce qui a rendu difficile l’arrivée des renforts sur les lieux. Vu l’urgence de la situation, le chef de gouvernement a organisé un conseil de cabinet ce jeudi 7 novembre 2019.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *