Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Politique

Côte d’Ivoire : les avocats de Blé Goudé ont claqué la porte

Publié

le

Le collectif d’avocats de l’ancien ministre ivoirien Charles Blé Goudé a décidé de se retirer du procès condamnant leur client. La justice ivoirienne avait décidé de poursuivre l’ex ministre des jeunes des faits de crime contre la population civile et crime contre prisonniers de guerre. Une audience déjà reporté à deux reprises.

Après deux reports successifs du procès du leader des jeunes patriotes, la défense comptait en demander un troisième afin d’avoir davantage de temps pour se préparer, mais la chambre d’instruction a imposé son refus. Ce qui n’est pas du goût de ses avocats qui ont décidé de se retirer définitivement. « Nous ne sommes plus dans cette affaire pour l’heure. Nous l’avons fait connaître à la chambre. S’ils veulent poursuivre la procédure comme ils veulent, qu’ils la poursuivent. Mais c’est sans nous. Nous avons beaucoup à craindre. Et tant que nous ne pouvons pas jouer pleinement notre rôle, nous n’avons pas nos places dans une salle d’audience », a estimé Me Claver N’dry. « Charles Blé Goudé ne peut pas être jugé ici parce que les autorités ivoiriennes, y compris les autorités judiciaires, ont décidé de renoncer à leur droit national de le poursuivre au profit d’une juridiction internationale. Alors, au moment où Charles Blé Goudé fait face à cette justice internationale, on ne peut pas sous d’autres qualifications le poursuivre à savoir crimes contre populations civiles, et crimes contre prisonniers de guerre, qui n’existent plus dans notre législation. Comment peut-on continuer à poursuivre des citoyens sur la base de ces textes abrogés ? », a-t-il déploré. La décision de la chambre d’instruction de transmettre ou non l’affaire pour un procès aux assises à Abidjan est attendue dans les prochains jours.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *