Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Connectez-vous

Afrique

Burkina Faso : Roch Marc Kaboré condamne l’attaque de Boungou

Publié

le

Le chef de l’État burkinabè s’est adressé à la nation après l’attaque du convoi de la société minière canadienne Semafo. Une attaque qui a fait au moins 38 morts et des dizaines de blessés.

Après l’attaque terroriste survenue le 6 novembre 2019 dans l’est du pays, le président burkinabè Roch Marc Kaboré a fait une sortie médiatique pour condamner cet acte de barbarie orchestré par des individus armés non identifiés. « Ces actes ignobles qui relèvent d’une autre époque, visent à semer la psychose au sein de notre peuple, et à déstabiliser notre démocratie », a-t-il affirmé. Ensuite, Il a appelé à l’union sacrée des fils et filles du pays.  « J’ai ordonné le recrutement de volontaires pour la défense de la patrie, dans les zones sous menace. Seule une mobilisation générale des fils et des filles de la nation sans considération de religion, d’ethnie, d’opinion politique et de confession religieuse est à même de vaincre ces meurtriers qui rêvent de soumettre notre patrie à leur dictat machiavélique », a-t-il souhaité. Le chef de l’État s’est adressé également à l’endroit des burkinabè de la diaspora. « J’invite les Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur à l’union sacrée pour la défense des intérêts supérieurs de la nation menacée ». Enfin, Un deuil national de 72 heures a été décrété dès ce 8 novembre en mémoire des personnes décédées.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *