Connectez-vous

Afrique

Sénégal: Le sabre de Cheikh Omar Foutiyou Tall restitué par la France

Publié

le

La restitution des biens coloniaux tant voulu par les États africains se concrétise peu à peu.
La France, à travers son Premier ministre, a officiellement restitué au Sénégal le sabre de l’Aigle d’Alwar. La cérémonie a eu comme cadre la salle des banquets du palais de la République sénégalaise avec une forte mobilisation de tous les acteurs concernés.

Une arme dont la fabrication remonte au 19e siècle a été remise à ses propriétaires légitimes qui devront cependant le concéder au musée des civilisations noires, pour ce qu’elle représente.

Caractéristiques du sabre

C’est un sabre fait de fer, de laiton, de cuivre et de bois. Long de 0,84 m et large de 0,08 m, le sabre a une épaisseur de 0,02m. Quant au fourreau qui l’accompagne, il mesure 0,69 m alors que sa largeur est de l’ordre de 0,04 m. Son épaisseur tourne autour de 0,03 m selon ce que ses conservateurs ont voulu bien communiquer à la presse. Le poids de l’arme affiche 0,780 kg.

Pour l’heure, on ne connaît pas grand chose sur les circonstances de la confiscation de l’arme.
Le sabre d’El Hadji Omar Foutiyou Tall était conservé au musée de l’armée invalide, à Paris.

La France garde encore d’autres objets de Cheikh Omar Tall, tels qu’une peau de prière, des photos entre autres, a laissé entendre le porte-parole de la famille. À l’instar du sabre, leur rapatriement est réclamé.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *