Connectez-vous

Afrique

Burkina Faso: 32 terroristes tués par l’armée burkinabè

Publié

le

Une patrouille de l’armée burkinabè a été attaquée par des hommes armés, près de la forêt de Yorsala dans le nord du pays. Vingt-quatre assaillants ont été tués et un soldat a trouvé la mort au cours de plusieurs heures de combats dans la journée du vendredi 15 et samedi 16 novembre 2019.

« La vigoureuse réaction de l’unité, suivie d’un vaste ratissage de la forêt de Yorsala, a occasionné d’intenses combats qui ont duré plusieurs heures », a affirmé l’état-major burkinabè dans un communiqué diffusé dimanche. « Au cours de ces affrontements, 24 terroristes ont été neutralisés et divers matériels ont été récupérés. Des femmes aux mains des hommes armés ont été libérées et un soldat burkinabè a été tué lors des affrontements », a précisé l’état major. Les nombreuses femmes qui étaient détenues par les groupes armés étaient utilisées comme esclaves sexuelles. L’état-major précise également que là, un important lot d’armement, de munitions et de matériel divers a été saisi. Ces derniers temps le Burkina fait face à de récurrentes attaques de bandes armées qui ont fait plusieurs dizaines de morts et des milliers de déplacés. Des centaines d’écoles ont été fermées en plusieurs endroits du pays en raison de l’insécurité.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *