Connectez-vous

Afrique

Mali: 24 soldats tués dans une attaque à Ménaka

Publié

le

De présumé terroristes ont attaqué l’armée malienne dans le nord du pays, vers la frontière du Niger ce lundi 18 novembre. L’on dénombre 24 militaires et 17 terroristes tués, et un nombre important de matériels détruit au rang des assaillants.

C’est par un communiqué que l’armée malienne a annoncé les conditions dans lesquelles l’attaque a eu lieu. « Pour traquer les terroristes, les armées malienne et nigérienne montent une opération du nom de « tongo tongo », le long de leur frontière commune. C’est au cours de cette opération que les troupes maliennes ont été attaquées », a précisé l’armée. L’attaque a eu lieu dans la localité de Ménaka, et selon, les sources sécuritaires nigériennes, les assaillants étaient à bord de sept véhicules et de motos dont deux tricycles. L’armée malienne et nigérienne étaient en phase de se retrouver pour mener l’opération quand les terroristes ont attaqués les soldats maliens. Pour l’heure, il n’y a pas de bilan officiel de l’opération communiqué par l’armée nigérienne où les faits ont été scrupuleusement suivis. Mais côté malien, le bilan fait état de 24 militaires tombés au front, 17 terroristes tués et une centaine de suspects entre les mains des forces nigériennes. Du matériel a été également détruit chez l’ennemi.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *