Connectez-vous

Afrique

RDC: un mort lors des manifestations à Beni

Publié

le

Un jeune homme a été tué ce samedi 23 novembre lors d’un rassemblement de protestation contre le massacre de civils à Beni dans l’est du pays. Le parquet annonce également qu’un policier se trouve dans un état grave à l’hôpital.

La tension était vive dans la matinée à Beni. En effet, la population exprimait sa colère face au massacre d’une soixante de personnes en moins d’un mois par l’ADF, un groupe armé des Forces démocratiques. Ces manifestations ont commencé depuis mercredi et ont pris de l’ampleur quand la population de Butembo a décidé de rejoindre la ville de Beni. C’est ainsi que lors des manifestations un individu a été tué. « Le docteur vient de nous annoncer que Obadi est mort. On vient de l’emmener à la morgue », a déclaré dans la cour de l’hôpital Ghislain Muhiwa Kasereka un membre de la Lucha, le mouvement citoyen de Lutte pour le changement. Le décès a été confirmé par le parquet de la justice militaire qui a notifié également qu’un policier se trouve aussi « dans un état critique aux urgences ». Six ou sept manifestants seraint hospitalisés dans un état grave d’après cette même source. Carly Nzanzu, le gouverneur de la province du Nord-Kivu, a déclaré à la presse qu’il a adressé un message à l’endroit des manifestants pour essayer de les calmer. « Nous avons eu à discuter avec plusieurs couches de la jeunesse, mais il faut aussi avouer qu’il y avait tellement de la colère, une colère comprise à cause de tous les événements de la région. Mais nous devons aussi savoir, ce que j’ai dit à la jeunesse, que la colère ne peut pas résoudre la question des ADF. La réunion d’aujourd’hui a aplani certaines inquiétudes de la population », a affirmé la première autorité de la région.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *