Connectez-vous

Afrique

Guinée-Bissau : Les électeurs retiennent leur souffle pour les résultats de la présidentielle

Publié

le

Les électeurs de la Guinée-Bissau sont  dans l’attente des résultats de l‘élection présidentielle, et surtout de savoir si ce scrutin ramènera la stabilité dans ce pays d’Afrique de l’Ouest miné par la corruption, les trafics de drogue et les crises politiques à répétition.

Tous les regards sont tournés vers l’organe chargé d’annoncer les résultats de cette élection présidentielle. Malgré les actes de violence constatés dans plusieurs localités du pays entre les partisants des différents candidats, les premières tendances devraient être connues dans les prochains jours, voire dans les prochaines heures. Selon certains observateurs, il pourrait y avoir un second du fait du nombre important de candidats (12, tous des hommes). Ce second, si il intervenait, aura lieu le 29 décembre. “Le taux de  participation est important”, a annoncé dimanche soir la Commission nationale électorale (CNE).

Les lendemains d‘élections sont traditionnellement sources d’inquiétude dans l’ancienne colonie portugaise au climat tropical, qui a connu quatre coups d’Etat et de multiples tentatives de putsch depuis son indépendance en 1974. Le gouvernement portugais “salue et félicite le peuple guinéen” pour le déroulement “pacifique” du scrutin, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères. L’ancienne puissance coloniale “en appelle à tous les intervenants pour qu’ils garantissent le respect intégral de la volonté populaire”.

On se demande  si les différents acteurs accepteront effectivement le verdict des urnes, à commencer par l’armée, qui a promis de ne plus se mêler de politique, sept ans après son dernier coup d’Etat, qui avait interrompu le processus électoral en 2012.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *