Connectez-vous

Société

Réinsertion socioprofessionnelle des détenus de la maison d’arrêt de Lokossa : L’UE, l’État béninois et l’Ong Rdd fédèrent leurs efforts

Publié

le

Tant qu’il y aura de détenus dont le reliquat de peine est inférieur à 12 mois, l’Union européenne en collaboration avec l’État béninois à travers le projet d’Appui à la justice (Paj) et ses autres partenaires ne se donnera pas de répit. Après la maison d’arrêt de Savalou, c’est autour de la maison d’arrêt de Lokossa dans le département du Mono de bénéficier de l’accompagnement de ces différents acteurs pour leur réinsertion professionnelle.

À la faveur d’une foire qui a duré trois (03) jours, ces pensionnaires de la maison d’arrêt de Lokossa  ont proposé des produits alimentaires, de la savonnerie, de la sérigraphie et de la décoration évènementielle à leur hôte. Les détenus ont apprécié à sa juste valeur la formation qu’ils ont reçue de façon gratuite au niveau de ladite maison d’arrêt. « Ces détenus dont vous voyez une frange devant vous, conscients de l’enjeu de leur devenir après leur sortie de prison, ont assidument appris et cependant mieux aguerris pour affronter à tous égards la vie sociale et professionnelle », a fait savoir Charles Hounzandji, coordonnateur de zone du projet. Quant au représentant du préfet du Mono, il a exhorté le public à les encourager en achetant les articles fabriqués de leurs mains pour contribuer à leur épanouissement social.

Il faut dire que le lancement de cette foire d’exposition de vente des produits fabriqués par les détenus lors de leur formation de réinsertion professionnelle a été agrémenté par des tableaux culturels faits de chant et chorégraphie spécialement conçus pour la circonstance. 

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *