Connectez-vous

Société

Bénin: Éléonore Ladékan Yayi lance les travaux de la 37ème session de l’EAMAU

Publié

le

Après les travaux de la 36ème session du Conseil d’administration de l’École Africaine des Métiers de l’architecture et de l’urbanisme (EAMAU) tenu à Lomé au Togo en décembre 2018, c’est autour de la capitale économique du Bénin, Cotonou d’accueillir la 37ème session dudit conseil.

Une session qui s’annonce comme celle de la consolidation des acquis pour faire face efficacement aux enjeux de l’urbanisation des villes des pays.  » Au bout de 33 ans d’existence notre commune institution s’est construite une identité propre, une réputation certaine et est devenue aujourd’hui une réalité incontournable sur l’échiquier de la formation aux métiers de l’architecture et de l’urbanisme en Afrique. Elle est arrivée à l’âge de la maturité et a besoin de consolider les acquis de la réforme institutionnelle, organisationnelle et financière.  » a affirmé la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Éléonore Ladékan Yayi, qui accueille durant deux jours les experts venus des États membres de l’EAMAU.

L’enjeu est de taille et l’urbanisation adaptée aux réalités des villes doit prendre une place de choix dans les projets et programmes de société. Tout chose qui s’inscrit parfaitement dans le programme d’actions du gouvernement béninois (Pag), au dire du ministre Ladékan Yayi. Les experts auront à mener des réflexions de qualité pour impacter la vie de l’institution pour les prochaines années. Des réflexions et débats qui vont offrir à court, à moyen et long terme de meilleures conditions d’étude et de travail aux acteurs de l’école.

Par ailleurs, la patronne de l’enseignement supérieur a fait observer que l’école a déjà fourni plusieurs techniciens pour le renforcement du progrès des villes. Près de 1300 cadres de haut niveau sur les chantiers de la ville en Afrique tant en architecture qu’en urbanisme ont été formés. l’EAMAU est un instrument de développement des villes africaines. Une évaluation sera faite à la fin de ces deux jours de réflexion pour que les travaux de cette 37ème session tracent les voies à de nouvelles réformes.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *