Connectez-vous

Afrique

Côte d’Ivoire: 17 partis politiques se regroupent en CDRP

Publié

le


Les préparatifs pour les prochaines élections présidentielles vont bon train. Dix-sept partis politiques ivoiriens ont signé le jeudi 28 novembre un accord pour former une nouvelle coalition dénommée, la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP). Cette initiative émane du PDCI le parti d’Henri Konan-Bédié.
Les tractations se poursuivent entre partis politiques ivoirien en vue de la bataille pour les élections présidentielles de 2020. En effet, sous l’égide du Pdci, dix-sept formations politiques se sont données la main pour être en bloc et plus fort afin de conquérir le pouvoir en 2020. Il s’agit de l’Union des sociaux démocrates, le Cojep de Charles Blé Goudé, le parti communiste révolutionnaire, pour ne cité que ceux là. La signature a eu lieu au siège du Pdci. Le FPI, le parti politique de l’ex président Laurent Gbagbo ne fait pas parti de cette coalition. Un constat que le secrétaire exécutif du Pdci Maurice Kakou Kigahue, a essayé d’expliquer. « Nous discutons des grands dossiers ensemble et notre dossier phare c’est la réforme de la Commission électorale indépendante. Pour l’instant, nous ne parlons pas de comment aller aux élections. Nous parlons de comment changer la face la Côte d’Ivoire. Donc nous travaillons ensemble et nous avons un document de collaboration FPI/ PDCI qui va nous amener vers un partenariat », a précisé M. Kakou. Au cours de ladite rencontre, le président du Pdci M. Konan Bédié a profité pour dénoncer la Commission électorale indépendante (CEI), institution chargée d’organiser les élections. Pour lui, elle est « aux ordres du pouvoir et sera incapable d’organiser des élections justes et transparentes en 2020 ». Il a également critiqué de manière acerbe la gouvernance actuelle, faisant observer qu’il y a un emprunt massif sur des marchés « d’Euro obligation ». Pour lui, Il le pays a atteint « un niveau de régression sans précédent dans tous les domaines ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *