Connectez-vous

Afrique

Mali: la France et le Mali rend hommage aux soldats décédés

Publié

le


Une cérémonie d’hommage en honneur des treize soldats français décédés lors d’une opération anti-terroriste aura lieu ce lundi 2 décembre 2019 dans l’après midi. Cette cérémonie sera présidé par le président français Emmanuel Macron et son homologue malien Ibrahim Boubacar Keita.

Dans l’après midi de ce lundi aura lieu la cérémonie d’hommage aux soldats français. Néanmoins, cela suscite de vive réaction au sein de la population malienne qui estime qu’une t-elle cérémonie n’était pas organisé en faveur des soldats maliens décédés depuis le début des opérations de lutte contre le terrorisme dans le nord du pays. « La France s’est sacrifiée en matériel en vies humaines, en connaissance, merci… Nous reconnaissons cela. Mais c’est ce déséquilibre même qui crée la frustration des Maliens. Parce que c’est incompréhensible que notre Etat ne fasse pas son devoir de mémoire à ses fils qui sont tombés sur le champ d’honneur. Mieux que cela, on doit prendre en charge les familles de ces soldats tombés sur le champ de l’honneur. Malheureusement, la prise en charge est insuffisante. On a beaucoup de choses à se dire entre nous, Maliens, ici. Et c’est justement ce déséquilibre qui crée et qui développe le sentiment anti-Français. Et cela, nos autorités doivent le percevoir pour changer la façon de faire, pour changer cette pratique-là. Merci aux sacrifices de la France, mais il ne faut pas oublier les 150 soldats maliens qui ont perdu la vie en un mois et demi, sans qu’aucun hommage national ne leur soit rendu », a déploré Boureima Allaye Touré, président de la Coalition de la société civile malienne joint au téléphone par Rfi. Un mécontentement que le chef de l’État malien a essayé de calmer en affirmant qu’il ne faut pas « mordre la main tendue de la France ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *