Connectez-vous

Afrique

Côte d’Ivoire : l’opposante Nathalie Yamb priée de faire ses bagages

Publié

le


Les autorités ivoiriennes ont expulsé du pays l’opposante Nathalie Yamb. Il lui est reproché de mener des activités incompatible avec l’intérêt de l’Etat.

C’est dans un arrêté pris par le ministère de l’intérieur que la décision lui a été notifiée. Cette expulsion intervient après son intervention remarquée contre la présence française en Afrique et le franc FCFA lors du sommet Russie-Afrique à Sotchi en Octobre 2019. Elle avait multiplié ces derniers jours des attaques contre la gouvernance politique et économique en Côte d’Ivoire. Membre du parti Lider et conseillère du président du parti, Mamadou Koulibaly, elle est également accusé par les autorités ivoiriennes de mener des activités politiques subversives que lui interdit son statut d’étrangère. Dans une publication postée sur les réseaux sociaux elle a confirmé son expulsion en publiant des images prise dans l’avion à bord duquel elle se rend en Suisse, le pays de sa mère. Le président de son parti, a réagit à cette expulsion. « Rien n’interdit à un étranger de faire de la politique. Il est simplement interdit d’être président d’une formation politique », a déploré Mamadou Koulibaly rappelant que Mme Yamb était installée en Côte d’Ivoire depuis de nombreuses années. En mars 2019, l’activiste et militant anticolonialiste français d’origine béninoise Kémi Séba, avait été expulsé de Côte d’Ivoire pour des « risques de troubles à l’ordre public ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *