Connectez-vous

Afrique

États-Unis : le contribuable américain saigne au loisir de Donald Trump

Publié

le


Une enquête publiée par le HuffPost le mercredi 27 novembre, a montré que le contribuable américain saigne au loisir de Donald Trump. Passioné de golf, le président américain dépense une somme colossale à chaque fois qu’il passe du bon temps.

Le loisir et la présidence ne font pas bon ménage parfois. Le HuffPost a enquêté sur les dépenses de Donald Trump pour l’une de ses passions : le golf. Le montant dévoilé est astronomique : d’après le media, le centre de golf du président américain a coûté environ 115 millions de dollars aux contribuables y compris les frais de voyage et de sécurité. Une somme qui équivaut à 287 ans de salaire présidentiel. Le 45e président des États-Unis a joué pas moins de 25 fois au golf. « Il devient de plus en plus évident que Donald Trump utilise sa présidence pour mettre de l’argent dans ses poches », précise l’enquête avant d’ajouter : « Le problème n’est pas qu’il aime le golf. De même, son dernier séjour dans sa propriété de Mar-a-Lago située à Palm Beach, en Floride à coûté des centaines de mille de dollars. Si la somme exacte est impossible à définir, faute d’information de la part de la Maison Blanche, les chiffres récupérés par des agences de presse et des associations dans d’autres administrations s’élèvent à des centaines de milliers de dollars. Il effectue ses dépenses « sans doute en violation de la clause relative aux émoluments nationaux de la Constitution, qui interdit à Trump d’accepter des avantages supérieurs à son salaire du gouvernement fédéral ou de tout autre État », a fait savoir le site d’information. « Le problème, c’est qu’il a passé une énorme partie de sa présidence à faire des apparitions promotionnelles sur ses terrains de golf en difficulté et à laisser les contribuables payer la facture », indique l’enquête. En se basant sur l’analyse de la méthodologie de ce rapport, le site d’information estime que les coûts et autres voyages de golf en dehors de la région de Washington au mois de mai, ont dépassé les 100 millions de dollars. Un comble pour Donald Trump qui n’hésitait pas à tacler son prédécesseur sur ses parties de golf.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *