Connectez-vous

Monde

France: l’effectif de jeunes mères sans abri devient plus croissant

Publié

le

Le nombre de jeunes mères sans abri devient de plus en plus croissant. Les femmes ayant accouché ne savent plus où aller et préfèrent dormir dans les couloirs de l’hôpital. D’autres donnent naissance à des bébés dans la rue.

Il y a quelques jours, une dizaine de jeunes mères sans abri étaient refoulé dans un hôpital parisien où elles venaient chercher refuse avec leurs enfants. Cette qui a ému plus d’un montre combien la crise de logement est criard dans ce pays. Les associations de lutte contre la précarité ont déjà alerté sur la gravité de ce phénomène cet hiver. « Nous estimons à 146 le nombre de bébés nés dans la rue cette année, alors qu’ils n’étaient que 100 en 2018 et 49 en 2017. La progression est fulgurante », souligne Gilles Petit-Gats, directeur de la Coordination de l’accueil. Cette précarité de logement concerne beaucoup plus de jeunes femmes venues de pays en guerre et d’Afrique subsahariennen, qui se retrouvent dans la rue en raison de la totale saturation des dispositifs d’hébergement d’urgence. Elles viennent très souvent enceintes ou mères de jeunes enfants. C’est le cas en Ile-de-France et dans quelques grandes métropoles française. Il y a peu, un hôpital a ouvert ses portes pour accueillir soixante familles en situation précaire mais c’est un nombre important de personnes qui se sont présentées. « Une fois la capacité maximale du centre d’accueil atteinte, l’hôpital a été contraint de placer des vigiles devant le hall de l’hôpital en interdisant ainsi l’accès en raison des risques posés pour les patients hospitalisés », a expliqué un médecin de l’hôpital.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *