Connectez-vous

Afrique

Tchad : un poste militaire victime d’attaque par Boko Haram

Publié

le


Les éléments de Boko Haram ont profité de l’obscurité pour attaquer un poste militaire dans la région du lac. La riposte a été sanglante dans le rang des assaillants qui ont perdu treize personnes. Quatre soldats tchadiens ont été tués et trois autres blessés.

Des jihadistes ont attaqué dans la nuit du 1er au 2 décembre un poste militaire dans la région du lac Tchad. L’attaque a eu lieu entre Ngouboua et Baga Sola une région peuplée. Les soldats tchadiens ont immédiatement riposté tuant 13 terroristes. Ils en ont perdu également quatre et trois blessés. Deux personnels de santé et leur chauffeur ont été enlevé. Cette nouvelle offensive montre que l’aile de Boko Haram, proche de Abu Musab al-Barnawi qui occupe la rive nord du lac Tchad, a décidé de changer de stratégie après avoir opéré pendant des mois par des incursions éclair suivies de poses d’engins explosifs. Ils montrent qu’ils ont pu se reconstituer une logistique et entraîner suffisamment d’hommes pour mener à bien d’autres opérations. Une posture qu’ils ont perdue depuis la fin de la grande offensive conjointe des États riverains du lac Tchad. Les autorités tchadiennes sont maintenant suffisamment averti pour ne pas dormir sur leur laurier.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *