Connectez-vous

Afrique

Gabon: Ali Bongo nomme son fils coordinateur des affaires présidentielles

Publié

le

Le fils aîné du président gabonais Noureddin Bongo Valentin a été nommé « coordinateur général des affaires présidentielles ». Une décision prise au Conseil des ministres du jeudi 5 décembre 2019. Il devient ainsi le plus jeune à occuper ce poste.

« Assister le président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l’État et veiller à la stricte application de ses décisions », telle est la mission qui lui est assigné. Il dispose également d’un cabinet. Selon le projet de décret portant création et fixant les attributions et avantages de son poste, il sera chargé d’assister le président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l’Etat et veillé à la stricte application de ses décisions. Le choix de Noureddin Bongo intervient dans un contexte où plusieurs responsables de la haute administration publique sont soupçonnés d’avoir fait mains basses sur les fonds du pays et sont poursuivis par la justice.
Malgré qu’il n’avait encore aucune fonction officielle, son ombre était omniprésente au sommet de l’État. Son influence a monté d’un cran lorsque son père a été vicitme d’un AVC il y a un an et depuis ce temps il a pris ses quartiers au palais présidentiel. L’opposition gabonaise soupçonne d’ailleurs Ali Bongo de vouloir le préparer pour sa succession. Une hypothèse démentie par une source proche de la présidence de la République, qui précise que Noureddin Bongo a été choisi pour ses compétences.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *