Connectez-vous

Environnement

Cop 25 : Pressions à 48 heures de la clôture

Publié

le



Tendons-nous vers une Cop 25 sans issues concrètes ? Même si les parties prenantes font l’impossible pour faire aboutir les négociations, Madrid aura été un rendez-vous de pressions, du début jusqu’à la fin. D’abord, des pressions pour sauver la Cop après le désistement du Chili, puis surtout des pressions de la société civile fortement mobilisée en Espagne pour porter la voix de l’humanité.
La jeune activiste suédoise Greta Thunberg a haussé le ton : « Les jeunes sont désespérés : nous voulons un signal d’espoir ». Se référant au dernier rapport du GIEC et ses avertissements, Greta Thunberg accuse : « Le vrai danger est quand les politiques et les dirigeants d’entreprises font croire que des actions réelles se passent quand, en réalité, rien n’est fait ».
Limiter les émissions, le casse-tête
Une croissance tirée par le pétrole, le gaz et spécialement le charbon pourrait aussi conduire la planète au-delà limites fixés par l’accord de Paris, soit 2 °C, voire à 1,5°C. La température moyenne mondiale a déjà augmenté de 1 °C par rapport à la période pré-industrielle. La régulation constitue l’une des plus âpres négociations dans lesquelles sont engagés les 196 pays réunis à la Cop 25. En effet, la régulation des marchés carbone est régie par l’article 6 de l’accord de Paris de 2015. Mal ficelé, cet article risquerait de saper l’accord de Paris et tous les efforts entrepris dans la lutte contre le dérèglement climatique. Il fait l’objet de négociations depuis trois ans. Ses modalités auraient dû être arrêtées en décembre 2018, à la COP24 de Katowice, qui a vu l’adoption des règles d’application de l’accord de Paris. Mais les marchés carbone ont été laissés en suspens en raison d’un blocage de l’Arabie saoudite, Inde, de l’Egypte ou du Brésil. Les dernières heures seront intenses en négociation pour sauver la Cop 25. Mais en attendant, ce sont les mobilisations à travers le Vert qui soulage certaines parties.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *