Connectez-vous

Musique

Musique béninoise : « Toute une vie », l’album de Faty qui raconte votre histoire est disponible

Publié

le

« Toute une vie ». Un album de 14 titres, lancé un 14 décembre, à Cotonou. « Ce bébé musical se veut être ambassadeur de la musique béninoise, un ami de tous ceux qui pleurent, qui ont besoin d’un pansement, de bras ouverts pour leur dire qu’ils ne sont pas seuls dans leur bataille, dans leur quête d’être eux-mêmes… ». C’est ainsi qu’elle explique la philosophie de cette œuvre, la toute première de sa carrière.

« Faty » de son vrai nom Fatima Kouchekeho, révélée à l’univers musical en 2014, avec son premier single ‘’Totché’’, ne change pas de registre. De l’afro rock sur les titres comme Totché, Nyona Tché, Làlà, elle embrasse l’afro beat sur son premier album.

« Cet album de 14 titres est le fruit d’un long voyage professionnel, d’expérience humaine, musicale qui aboutit aujourd’hui. C’est un opus inspiré de mes expériences personnelles, du quotidien de tous ceux qui m’entourent », affirme l’artiste. Pour Faty, « Toute une vie », c’est toute notre vie. Ce sont nos joies et peines, nos victoires célébrées, nos espoirs mis en mélodie pour que tout soit possible.

L’album regroupe une compilation des anciens singles (Totché, My Hapiness, Nyona Tché, Mpenzi…) ainsi que de nouveaux titres (Je pleure ; Viens danser ; Ma destinée ; Aicha ; Baby boy ; Dougbè ; I dei wait…). 14 morceaux donc au total pour satisfaire la soif des mélomanes, des ‘’amoureux de la bonne musique’’ comme le dit l’artiste Sessimè, qui a fait une collaboration avec Faty sur le titre ‘’viens danser’’.  

Faty explique que ‘’Ma destinée’’ est un appel au sens du travail pour l’atteinte des objectifs fixés mais juste à côté, ‘’Dougbè’’ est une invite à déstresser, à s’amuser pour ne pas sombrer dans les problèmes de la vie. Quant au titre ‘’I dey wait’’, c’est le cri de cœur d’une femme qui attend son amour, alors que ‘’My hapiness’’ exprime le bonheur d’un homme et d’une femme qui s’aiment énormément. Voilà ce que dit l’artiste de ces quatre titres phares de l’album ‘’Toute une vie’’, une réalisation de JMS production.   

A en croire Gilbert Déou, Directeur du fonds des arts et de la culture, il est question pour l’institution qu’il dirige, de positionner l’artiste comme un vrai acteur de développement. « C’est la raison de notre présence aux côtés de Faty pour soutenir la qualité de son œuvre.

Elle va bénéficier de l’accompagnement du fonds par rapport à la promotion de cet album tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays », a-t-il déclaré lors de la cérémonie de lancement, ce 14 décembre à Golden Tulip hôtel de Cotonou. Et dans le cadre de la promotion de son premier album, l’artiste annonce déjà un géant concert pour la fin du premier trimestre 2020.

La qualité de l’artiste c’est aussi, les distinctions obtenues par ses œuvres et dans ce registre, Faty n’est pas la moins logée. On peut lire sur ce tableau : trophée Icône Africa 2014 décerné par l’Ong Action directe, meilleure vidéo 2014 du classement Bénin Top 10, meilleure artiste espoir 2014 de Bénin Top 10, prix du 2ème artiste du classement Bénin Top 10 2014, trophée Femme Héraut en 2016.

Il faut dire que c’est ‘’Totché’’, son premier single sorti en 2014, qui l’a rendu populaire et lui a valu 4 prix la même année. Il a pavé le chemin à Nyona Tché, sorti en 2016, qui porte un message de persévérance dans l’effort. Et le troisième single qui a reçu un acceuil favorable du public ‘’Làlà’’, est une invite à résister à la fatalité et à toute idée négative pouvant empêcher l’épanouissement de l’homme est sorti en 2018.

Avec cet album « Toute une vie », c’est une nouvelle page de la carrière musicale de Faty qui s’ouvre. Elle a nourri ce rêve depuis l’avènement du groupe Makoma, avec le leader vocal Nathalie Makoma. Aujourd’hui, c’est une réalité. Faty est une chanteuse confirmée.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *