Connectez-vous

Afrique

Gabon: le député Justin Ndoundangoye dans les mailles de la justice

Publié

le

L’ex ministre d’Ali Bongo, Justin Ndoundangoye séjournera désormais en prison. Il est soupçonné d’être impliqué dans des détournements massifs de fonds publics et de blanchiment de capitaux.

L’opération d’assainissement des finances publiques se poursuit au Gabon. C’est l’un des anciens ministres et député à l’Assemblée nationale, Justin Ndoundangoye qui vient d’être épinglé. Les députés ont voté la levée de son immunité ce jeudi 26 décembre. Au total 113 députés sur 142 ont voté en faveur de sa levée d’immunité. Ce dernier est sorti de l’hémicycle et s’est adressé brièvement à ses partisans venus le soutenir : « Jusqu’à présent, il n’y a rien de concret. Donc, je me mets à la disposition de la justice. Tout ce que j’ai fait, c’était devant vous. Il n’y a rien en cachette, il n’y a aucune preuve, mais que tout soit transparent », a-t-il déclaré. Il est ensuite amené au palais du Sénat, où des gendarmes l’ont conduit dans les locaux de la Direction générale des recherches.

Justin Ndoundangoye est la dernière victime en date de l’opération mains propres dénommée Scorpion, lancée par la justice gabonaise suite à des soupçons de détournement des fonds publics et de blanchiment des capitaux. Plus d’une dizaine de personnalités qui ont été aux commandes durant la convalescence du président Ali Bongo sont déjà en prison dans le cadre de cette opération.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *