Connectez-vous

Afrique

Soudan: deux frères d’Omar el-Béchir objet de Mandat d’arrêt

Publié

le

La justice soudanaise est au trousse de deux frères de l’ex président Omar el-Béchir. Il s’agit d’Ali el-Béchir et Mohamed el-Béchir. Ils sont accusés de corruption et d’enrichissement illégal. La justice leurs reprochent d’avoir frauduleusement acquis un terrain dans Khartoum sur lequel Omar el-Béchir a fait construire un important centre religieux.

La famille de l’ancien président soudanais Omar el-Béchir a de souci à se faire. En plus de l’aîné Abdallah Hassan el-Béchir, médecin, interpellé 24h seulement après l’arrestation d’Omar el-Béchir, deux de ses frères sont également dans le viseur de la justice.

Ils sont soupçonnés d’avoir usé de leur influence auprès de leur frère pour gagner des contrats, créer des sociétés et ne pas payer de taxe. Il s’agit de plus d’une vingtaine d’entreprises dans les secteurs des minerais, du pétrole, de la construction et de l’import/export.

Ils ont trouvé refuge en Turquie une semaine après l’arrestation de leur frère l’ex-président soudanais. Le 4e frère, Mohammed el-Béchir, visé par ce nouveau mandat d’arrêt est un médecin qui vie en Grande-Bretagne. La 2e femme d’Omar el-Béchir, Widad Babiker est aussi interpellée par la justice soudanaise. Il est accusée de détention illégale d’argent et acquisition frauduleuse de propriété.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *