Connectez-vous

Politique

Supposée sortie aux allures populistes de Patrice Talon : les clarifications du porte parole du gouvernement

Publié

le

A la question de savoir si les récentes descentes du président Patrice Talon n’ont pas donné lieu à du populisme, le porte parole du gouvernement béninois, Alain Orounla répond :
« Le président est dans un exercice pédagogique et non populiste ». En effet, suite aux descendantes du chef de l’Etat sur les chantiers Asphaltage à Cotonou et l’aménagement d’une digue immergée à Avlékété dans la commune de Ouidah, la polémique s’est enflée. Et pour cause. Lors de la visite de chantiers à Cotonou
notamment au quartier Akpakpa, Patrice Talon s’est brièvement
entretenu avec un garagiste qui occupait de façon illégale l’espace
public. Il n’en fallait pas plus, pour que les internautes et autres critiques
vis-à-vis du régime, trouvent à travers cette interpellation directe du chef de l’Etat, un acte qui frise à du populisme, alors que Patrice Talon a souvent clamé, son opposition à tout acte populiste au cours de son mandat. C’est à juste titre, que les marches de soutien ou de remerciement furent interdites aux premières heures de sa gouvernance, pour marquer une rupture avec cette pratique qui régnait sous son prédécesseur, Boni Yayi. L’essentiel pour l’homme du nouveau, du moins tel que exprimé, c’est le sens du devoir. Mais pour le ministre de la communication : <<C’est sortie s’inscrit dans le cadre de la mission de contrôle>>. Et, le président était donc dans
un exercice pédagogique et non populiste… >>. Les échanges avec le garagiste sont à mettre sur le compte d’une démarche pédagogique. D’ailleurs, pour le porte parole du gouvernement : « les populations
apprécieraient des descentes de plus en plus fréquentes du président
de la République ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *