Connectez-vous

Environnement

Lutte contre la criminalité faunique à Bohicon : une peau de léopard saisie, 2 présumés trafiquants arrêtés

Publié

le


Le vendredi 7 février 2020, deux présumés trafiquants ont été arrêtés pour tentative de commercialisation de peau de léopard. Les trophées de cet animal sauvage qui est une espèce intégralement protégée, ne peut être en circulation. Ils ne peuvent être commercialisés. Ces deux individus ont été pris en flagrant délit par une équipe mixte composée des éléments de la Police Républicaine et ceux des eaux forêts et chasse de la localité.
Ces deux présumés trafiquants risquent de payer une amende de 300 000F à 800 000F et/ou d’un emprisonnement de 6 mois à 5 ans. Le léopard est une espèce de la catégorie des mammifères. Il est intégralement protégé par la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin et de son texte d’application. La CITES et d’autres textes juridiques que le Bénin a ratifié à l’international interdisent la commercialisation de ces espèces. Même l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, classe cet animal sur la liste rouge. C’est-à-dire, une espèce vulnérable et menacée d’extinction. Suite à cette arrestation, les regards sont tournés vers la justice qui va lever le voile sur la sanction qui sera infligée aux auteurs.
Le gouvernement est à l’œuvre pour la protection du patrimoine faunique du Bénin. Les acteurs de lutte comme le Programme d’Appui à l’Application des Lois sur la Faune et la Flore au Bénin, ne marchande pas leurs appuis pour la préservation des espèces menacées.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *